IL N’Y A RIEN DE PLUS BEAU QU’UNE CLEF (tant qu’on ne sait pas ce qu’elle ouvre)

Spectacle en duo par MARION LO MONACO et NATHALIE LHOSTE-CLOS

Deux conteuses .Une panne de voiture. Un petit village vendéen. Son château pittoresque. Une visite…
Le château aurait appartenu à un seigneur, personnage d’un conte très populaire racontant l’histoire d’une pièce interdite renfermant les cadavres de ses épouses.
Ce seigneur aurait donc existé ? Si il a existé, les femmes qu’on a retrouvé mortes dans la petite pièce en haut de l’escalier ont elles aussi existé !
La curiosité l’emportant, nos deux conteuses se font les Sherlock Holmes de cette intrigue et décident d’enquêter au village sur l’identité de ces femmes. Les pistes qui s’ouvrent à elles sont autant d’histoires à raconter.

Durée : 1h05

Tout public : à partir de 10 ans (scolaires : à partir du collège)

Accompagnement artistique : Kamel Guennoun, puis Michèle Carayre-Bouchet et Françoise Delile-Manière

VIDÉO : ici!

DOSSIER ARTISTIQUE : ici!

©Thierry Bousseau

il-n-y-a-rien-rapatonadas-2016il-n-y-a-rien-nb2-rapatonadas-2016